La chiropratique : de la grossesse au postpartum

Publié par dans Dre Myriam Bourgault chiropraticienne

La fête des mères, c’est la fête de toutes ces femmes qui nous ont offert quelque chose : la vie, leur amour, leurs valeurs, leur support. C’est une occasion de leur rendre grâce, qu’elles vous ait portés en elles ou pas. Il y a quelque chose de magnifique dans la maternité, cette force sacrée que la femme se voit conférée et l’amour inépuisable qu’elle génère.

Je ne peux m’empêcher en cette journée de penser à mes patientes mamans. Mamans depuis 40 ans. Mamans depuis 6 mois. À celles qui le deviendront éminemment et à celles qui souhaitent connaitre l’expérience un jour. À la mienne, sans qui je ne serais pas la femme que je suis aujourd’hui.

Myriam Maman

J’ai appris dans un article récemment qu’une expression espagnole était utilisée pour décrire la naissance : « dando a luz ». Mot pour mot, on la traduirait par « donner la lumière ». Quelle superbe manière de décrire le phénomène de mettre quelqu’un au monde et d’ainsi changer le monde tel qu’on le connait, pour toujours. Dans notre système de santé actuel, il est bon d’honorer la naissance comme étant un processus « d’apporter la lumière », de remplacer la peur par la confiance et d’apprécier la beauté toute naturelle de cette expérience.

Il existe des moyens pour rendre l’expérience de la grossesse naturelle et agréablement mémorable. Comme chiropraticiennes, nous donnons régulièrement des conseils aux femmes enceintes et aux femmes qui sont déjà mamans. Dres Voyer, Juneau et moi-même, chiropraticiennes, maintenons à jour nos connaissances en chiropratique pédiatrique et obstétrique pour mieux vous servir. (https://icpa4kids.com et http://icapediatrics.com)

Il a été bien documenté que la grossesse et l’accouchement sont des moments où notre style de vie change, où nous adhérons mieux aux recommandations thérapeutiques et où nos changements alimentaires sains ont le plus de succès. Les femmes enceintes ou celles qui souhaitent le devenir se tournent vers la chiropratique comme avenue naturelle pour améliorer leur bien-être[1] et optimiser leur mécanique pelvienne, entre autres[2]. Certaines éprouvent de la douleur sciatique ou lombaire[3], d’autres sentent leur centre de gravité se déplacer vers l’avant et affecter leur posture[4]. D’autres encore ont accouché, mais éprouvent des difficultés d’allaitement[5][6][7]. Quelques femmes ont entendu parler de l’effet bénéfique des ajustements chiropratiques sur le fonctionnement de leur système immunitaire et celui de leur enfant.[8] La chiropratique, une avenue toute naturelle pour le bien-être des femmes.

Je me joins à tous ceux qui, comme moi, vous glorifient de toujours faire ce qu’il y a de mieux pour vous-même, vos enfants ou ceux à venir et votre entourage. Bonne fête de mères, mesdames!

woman-163617_1280

[1] Alcantara J, Nazarenko AL, Ohm J, Alcantara J. The Use of the Patient Reported Outcomes Measurement Information System and the RAND VSQ9 to Measure the Quality of Life and Visit-Specific Satisfaction of Pregnant Patients Under Chiropractic Care Utilizing the Webster Technique. J Altern Complement Med. 2018 Jan;24(1):90-98.
[2] Peterson CK, Mühlemann D, Humphreys BK. Outcomes of pregnant patients with low back pain undergoing chiropractic treatment: a prospective cohort study with short term, medium term and 1 year follow-up.Chiropr Man Therap. 2014 Apr 1;22(1):15.
[3] George JW, Skaggs CD, Thompson PA, Nelson DM, Gavard JA, Gross GA. A randomized controlled trial comparing a multimodal intervention and standard obstetrics care for low back and pelvic pain in pregnancy. Am J Obstet Gynecol. 2013 Apr;208(4):295.e1-7.
[4] Biviá-Roig G, Lisón JF, Sánchez-Zuriaga D. Changes in trunk posture and muscle responses in standing during pregnancy and postpartum. PLoS One. 2018 Mar 27;13(3):e0194853.
[5] Alcantara J, Alcantara JD, Alcantara J. The Chiropractic Care of Infants with Breastfeeding Difficulties. Explore (NY). 2015 Nov-Dec;11(6):468-74.
[6] Holleman AC, Nee J, Knaap SF. Chiropractic management of breast-feeding difficulties: a case report. J Chiropr Med. 2011 Sep;10(3):199-203.
[7] Miller JE, Miller L, Sulesund AK, Yevtushenko A. Contribution of chiropractic therapy to resolving suboptimal breastfeeding: a case series of 114 infants. J Manipulative Physiol Ther. 2009 Oct;32(8):670-4
[8] J. A. Teodorczyk-Injeyan, H. Stephen Injeyan, R. Ruegg. Spinal Manipulative Therapy Reduces Inflammatory Cytokines but Not Substance P Production in Normal Subjects. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 2006 Jan : 29(1) :14-21.